• Je trouve que cette fête est très "pechno" pourquoi attendre ce jour pour s'offrir des cadeaux? Pourquoi est-on obligé de se ruiner ce jour-là pour faire comme le peuple? Nan mais vive le commerce en fait.

    Je préfère la St Valentin au Japon, je trouve le procédé "mignon".(tous les lecteurs de manga savent de quoi je parle=))

    [oui tuez moi j'ai toujours ps refait le design de Velvet Dream y-y]


    1 commentaire
  • +++Velvet Dream+++ reviendra le temps de refaire un design entier, de réalimenter le blog par de nouveaux dessins complets, et le temps qu'il me faudra trouver pour faire tout cela (oui vous savez j'ai mes études et une vie).



    J'essaierai de reposter d'ici là pour le dessin de Noël et de nouvel an!



    (j'ai laissé certains articles en lignes, ceux qui comportent le plus de commentaires, jugeant qu'ils sont ceux qui ont le plus plu ou suscité de réactions; d'autres sont en format brouillon, quelques un seront peut etre remis en ligne avec de nouveaux dessins car l'image était une photo)

    Ouvrez l'oeil sur les nouveaux changements! Et soyez là pour le retour de Velvet Dream! ;D


     


    €diot: coucou tout le monde, eh oui pas de dessin pr noel, rien du tout, j'assure pas mdr. Cela dit mon ecuse vient du fait que plus de scanneur, et toujours pas de nouveaux logiciels!! Cela dit je devrai recevoir un logi d'ici la fin de semaine!!


    Et ce qui retarde encore plus ce sont mes études que je prends un peu plus au sérieux! Et oui les études c'est plus important que le blog ;))


     


    allez patience! et merci à ceux qui visitent encore cette épave!


     


    si vous souhaitez avoir un peu plus de nouvelles allez ici http://www.graze.skyblog.com!


    et merci à une certaine poupée pour son commentaire ;)


    2 commentaires
  • Le doigt pointé vers le ciel, tu te demandes encore si ce jugement est sien. Dans une cage, engloutie dans la gueule d'un monstre d'acier, tu t'accroches à ses dents et y verses tes plus belles larmes. Voilà plus de deux ans que tu es prisonnière, ici , tout en haut, accrochée au plafond des Maudites.
    Tu sépares tes fines lèvres, mouillées et si rouges, rien ne sort de ta gorge, juste, un faible cri aigu. Un faible cri qui enflamme ce gosier allongé, cela fait si mal.
    "Vous resterez la tête haute pour toutes vos erreurs et la honte que vous portez en vous". Six chaînes, reliées à un collier, l'aidaient dans ce suplice. Mais bien vite, épuisée, elle laissa plonger sa tête, et petit à petit, son coup se tordit, et s'allongea.
    Deux ans que tu reviens cette énorme boule dans ton ventre. Les forces te manquent. Un bruit sourd fait vibrer ta prison, le voilà qui arrive, ton plus grand peché.
    C'est lui t'as mené ici, et c'est lui qui criera pour toi, toutes tes souffrances.




     Art 118: Toute femme infidèle sera emprisonnée à vie au plafond des Maudites. Un collier leur sera donné, lequel, avec ses chaînes, leur fera tenir leur tête. Il ne pourra en aucun cas être enlevé.

    Art 120: Si une femme condamnée au plafond des Maudites, est enceinte:




    °elle sera placée à la maternité jusqu'à l'accouchement, seulement si l'enfant appartient à son mari
    °elle sera condamnée à le garder et à accoucher sans traitement médical dans sa cellule, si l'enfant est né de son adultère.




    Petite histoire fictive, quelque peu malsaine. I'm so happy darling =D


    1 commentaire
  • OK, j'avais fait un magnifique texte d'une vingtaine de lignes, et on me l'a effacé. Je n'apprécie pas réellement vous savez.
    Surtout que demain est le jour de la piscine, et donc, ça me fait GRAVE chier comme on dit.

    Le texte concernait un certain sentiment que j'éprouve depuis quelque temps, lequel me met mal à l'aise.
    En effet je me sens hautaine par rapport à certaines personnes parce qu'elle ne descende pas à mon arrêt, ou à l'arrêt précédent ("les meilleurs institutions" sont pratiquemment au même emplacement).

    Dans ce texte , j'expliquais ce sentiment -et bien d'autre- comme le fait qu'il n'y avait pas de quoi se sentir supérieure, Jules Vernes étant quelque peu une des portes (imaginaire) de l'élite de Nantes(le niveau n'est pas à chier, mais il n'est pas pour autant si élévé qu'on voudrait  faire ou qu'on laisse à croire).

    Qu'il y a 10  ans, je possédais le même vocabulaire de "racaille" que le groupe de personne que j'ai un peu méprisé à la librairie il y a quelque jours.(parce qu'ils avaient "l'accent des mauvaises structures scolaires" ou des "rappeurs" et qu'ils ont tapé une scène en live)
    Que j'ai beau trouvé certaines personnes misérables pour leur paraître, leur language, leur classe, c'est moi la misérable.

    J'avoue qu'expliquer ainsi, vous, visiteurs, allaient me prendre pour une grosse salope. Cela dit, j'avais joliment tourné mon texte précédent, pour que la vérité ne sois pas si flagrante, et que vous gémissiez un peu sur mon sort.

    Bref, je ne suis personne pour me sentir supérieure aux autres, si tous ceux qu'on appele grossièrement "banlieuzards" avaient eu ma chance, nous serions peut-être pour beaucoup, dans leur HLM.
    Si les bofs avaient vécu dans le même climat qui m'a bercé, avec des grands parents cultivés, c'est moi qu'on traiterai de bofs.
    Manque de pot, j'ai eu du cul, allelouïa.
    Même avec quelque remord, cela ne m'empêchera pas, tendant l'oreille vers une conversation de lycéenne sapées chez Jenifer, laquelle est littéralement intéressante et enrichissante (l'ironie aura ma peau), de ricaner que l'une d'entre elles, ou peut-être toutes, finira ou finiront caissière chez Auchan.

    Now you can say i'm a big ho'.

    Ce texte est bourré de généralités, de pensées mal interprétées, mais vous comprendrez que l'on m'a effacé mon sublime texte, que j'ai perdu beaucoup de temps, et que je serai bien mieux à faire mes devoirs d'élite.

    bonsouar.


    6 commentaires
  • Youhouh yesterday was a good day! Era mi compleano ninos!
    Donc voilà merci à mes fans
    (zazou, claire, tati, coucougnette, margot la fouine, babane, nouzebite, chou fleur, ma couzine,marion, babyson et gazbou, chantale pour l'appart, ma famille et pleins d'autres).

    Merci aux visiteurs.
    Merci à poupée baroque et à clemence pour leurs gentils derniers commentaires.
    Merci à moi même d'exister, car que serait le monde sans moi?

    Voilà donc enfin 9 ans, c'est pas trop tôt.
    J'aime mon écharpe, mes bottes mon compte en banque, et tous les gateaux que j'ai mangé.
    J'aime le patron du VIP (l).
    J'aime toujours pas les mecs en soirée.("une fête entre vagins c'est ça?")
    J'aime pas avoir un coup de chaud en ville, je suis deux fois plus conne, et deux fois plus en dangers.("un convoi avec une peau de banane?")

    rentrée à 4h30, levée à 8h30. J'ai la tête dans le cul les amis. bisous.



    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique